Icône don Donner

Une approche collaborative pour prendre soin de votre enfant

Le torticolis est une affection relativement facile à déceler, dans laquelle la tête de votre enfant penche continuellement d’un côté. Elle survient chez environ un enfant sur 300 et touche plus fréquemment les premiers-nés et les jumeaux.

Cette affection peut être présente à la naissance (congénitale) ou se développer pendant la petite enfance ou l’enfance (acquise).

Le symptôme le plus évident des deux types de torticolis est que la tête de l’enfant penche dans un sens tandis que le menton penche dans l’autre. La plupart des cas se produisent lorsqu’un muscle particulier du cou se raccourcit et se contracte, bien que le torticolis lui-même puisse être le symptôme d’une autre affection qui peut aller de légère à grave.

Traitement aux Hôpitaux Shriners pour enfants

Les médecins qualifiés des Hôpitaux Shriners pour enfants ont diagnostiqué et traité des milliers d’enfants pour un torticolis. La plupart des cas sont découverts en discutant avec vous des antécédents médicaux de votre enfant, puis en effectuant un examen physique complet. Votre médecin recherchera une raideur du cou et de la tête, ainsi qu’une asymétrie du visage, c’est-à-dire un côté du visage ne reflète pas l’autre.

À partir de là, l’équipe de soins de votre Hôpital Shriners pour enfants collaborera avec vous pour élaborer un plan de traitement. La plupart des enfants répondent bien à la physiothérapie effectuée en interne par l’un de nos thérapeutes expérimentés, généralement en quelques mois. Votre thérapeute travaillera avec vous et votre médecin pour élaborer un programme d’exercices que vous pourrez également aider votre enfant à faire à la maison.

Les autres options de traitement peuvent inclure des casques correcteurs sur mesure conçus dans notre département Pediatric Orthotic and Prosthetic Services pour offrir un ajustement parfait à votre enfant et, dans de rares cas, une chirurgie par l’un de nos spécialistes orthopédiques de renommée internationale pour allonger le muscle court du cou.

L’objectif des Shriners pour enfants est clair : Fournir le meilleur traitement possible à votre enfant afin qu’il puisse vivre la vie qu’il souhaite vivre.

Les traitements et services spécifiques peuvent varier selon l’emplacement. Veuillez contacter un emplacement spécifique pour plus d’informations.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai aimé les Shriners, non seulement en raison de la vie qu’ils m’ont donnée, mais aussi de l’amour réel qui s’en dégage.
Mia, St. Louis

Les différents types de torticolis

Torticolis musculaire congénital

  • Votre enfant a une amplitude de mouvement limitée au niveau de la tête et du cou.
  • Sa tête penche d’un côté tandis que le menton penche de l’autre.
  • Une petite masse de la taille d’un pois (ou « pseudo-tumeur ») est parfois observée sur le muscle sterno-cléido-mastoïdien (SCM).
  • Un côté de la tête de votre enfant peut ne pas refléter fidèlement l’autre.
  • Il peut avoir d’autres problèmes musculaires et osseux, comme la dysplasie de la hanche.

Torticolis acquis

  • Votre enfant a une amplitude de mouvement limitée au niveau de la tête et du cou.
  • Sa tête penche d’un côté tandis que le menton penche de l’autre.
  • Dans le cas d’un problème de santé appelé torticolis paroxystique bénin, il peut y avoir ce que l’on appelle des « crises » d’inclinaison de la tête et ces crises sont souvent accompagnées d’autres symptômes, tels que des vomissements, une irritabilité et une somnolence.
  • Les autres symptômes varient en fonction de la cause du torticolis.

En connaissons-nous la cause?

Votre bébé possède un long muscle de chaque côté de son cou, qui va de l’arrière de son oreille à sa clavicule. On l’appelle le sterno-cléido-mastoïdien, ou SCM.

Lorsque votre bébé souffre de torticolis, ce muscle spongieux est raccourci d’un côté. Il se peut que votre bébé ait été à l’étroit dans l’utérus ou qu’il se soit trouvé dans une position anormale, comme une position par le siège. Cela peut exercer une pression supplémentaire sur un côté de la tête de votre enfant, ce qui peut entraîner un resserrement du SCM.

Si votre médecin a utilisé des forceps ou un dispositif d’aspiration pendant l’accouchement, ceux-ci peuvent également avoir exercé une pression sur le SCM de votre bébé.

Dans des cas beaucoup plus rares, les enfants nés avec un torticolis peuvent présenter d’autres pathologies sous-jacentes, notamment :

  • Problèmes de colonne vertébrale
  • Membres courts
  • Dysplasie diastrophique (nanisme)
  • Plusieurs problèmes de croissance osseuse

Pour les enfants qui ont acquis un torticolis, les causes sont très variables et leur gravité va de légère à extrêmement grave. Parmi les causes du torticolis acquis, citons :

  • Infection bénigne (généralement virale)
  • Traumatisme mineur à la tête et au cou
  • Reflux gastro-œsophagien (RGO)
  • Infections respiratoires et des tissus mous du cou
  • Problèmes de colonne vertébrale
  • Problèmes de vision (appelés torticolis oculaires)
  • Réaction à certains médicaments (appelée réaction dystonique)
  • État appelé spasmus nutans, qui provoque un balancement de la tête accompagné de mouvements oculaires incontrôlés
  • Syndrome de Sandifer, une affection rare associant un reflux acide à des spasmes dans le cou

Symptômes

Certains des symptômes que vous pourriez remarquer :

  • La tête de votre enfant penche d’un côté et son menton pointe vers l’épaule opposée.
  • Sa tête ne tourne pas facilement d’un côté à l’autre ou de haut en bas.
  • Vous sentez une bosse molle dans le muscle du cou de votre bébé. Ce phénomène n’est pas dangereux et disparaît généralement dans les six mois.
  • Votre bébé préfère vous regarder par-dessus son épaule. Leurs yeux ne vous suivent pas, car il faudrait pour cela qu’ils tournent la tête.
  • Votre enfant a du mal à téter d’un côté ou préfère s’alimenter d’un seul côté.
  • Votre bébé fait des efforts pour se tourner vers vous, il a du mal à tourner complètement la tête et s’énerve parce que le mouvement est difficile.
  • Il peut commencer à avoir la tête plate d’un côté, ou des deux côtés, à force d’être couché dans la même position tout le temps. C’est ce qu’on appelle la « plagiocéphalie positionnelle »

Pourquoi le traitement est important

Si vous agissez tôt, vous pouvez contribuer à prévenir tout problème à long terme pour votre bébé. Sans traitement, votre bébé pourrait développer des complications, notamment :

  • Moins de contrôle de sa tête
  • Portée limitée du côté affecté et moins de suivi avec les yeux
  • Retards pour s’asseoir et marcher
  • Problème d’alimentation
  • Mauvais équilibre
  • Rampement tortueux
  • Rouler sur un seul côté

Traitement aux Hôpitaux Shriners pour enfants

Un physiothérapeute bien formé et expérimenté travaillera avec votre enfant pour l’encourager à tourner la tête afin d’étirer ce muscle court. Il vous enseignera des exercices spécifiques que vous pourrez faire à la maison à un horaire fixe, par exemple pendant le changement de couches.

Le physiothérapeute de votre enfant peut recommander l’utilisation d’un dispositif simple appelé « TOT collar ». TOT est l’abréviation de « Tubular Orthosis for Torticollis » (orthèse tubulaire pour le torticolis), il s’agit en fait d’un petit tube en plastique qui se fixe autour du cou de votre bébé. Le collier TOT est conçu pour aider les bébés à redresser leur tête et à renforcer les muscles de leur cou. Votre physiothérapeute vous enseignera la manière correcte d’utiliser un collier TOT.

Nous nous consacrons également aux besoins des enfants qui présentent un torticolis avec une asymétrie du visage et de la tête, appelée plagiocéphalie. Nous avons constaté que ces enfants répondent généralement très bien aux traitements non chirurgicaux tels que :

  • Casques et coupelles de moulage personnalisés et correcteurs
  • Changements de position de sommeil
  • Exercices spéciaux

Parfois, d’autres mesures, comme la chirurgie, sont nécessaires pour corriger le muscle raccourci dans le cas du torticolis et toute asymétrie pouvant survenir dans le cas de la plagiocéphalie. Les Hôpitaux Shriners pour enfants offrent une gamme d’options de traitement dans nos programmes d’orthopédie et de chirurgie plastique pour aider à créer un avenir brillant pour votre enfant.

Ce que vous pouvez faire à la maison

Essayez d’inciter votre bébé à étirer les muscles de son cou. C’est le meilleur traitement pour le torticolis, et il est sans danger. Votre médecin ou votre physiothérapeute des Hôpitaux Shriners pour enfants vous enseignera des exercices spécifiques à faire avec votre enfant. Cela permet d’allonger le muscle court et tendu et de renforcer celui du côté opposé.

Voici d’autres choses que vous pouvez faire à la maison :

  • Utilisez l’appétit de votre bébé comme une incitation. Proposez le biberon ou le sein de manière à ce qu’il se détourne du côté favorisé.
  • Placez les jouets de façon à ce que votre bébé soit obligé de regarder des deux côtés. Ceux qui comportent des sons et des lumières sont vraiment efficaces pour attirer son attention.
  • Faites-le jouer avec ses mains et ses pieds. Les bébés aiment rapprocher leurs mains et leurs pieds de leurs mains. Lorsque votre bébé fait cela, il développe les muscles dont il aura besoin pour ramper.
  • Donnez-lui beaucoup de temps sur votre ventre. Tenir votre bébé de cette façon renforcera les muscles du dos et du cou et empêchera l’arrière de sa tête de s’aplatir. Vous pouvez le tenir sur votre poitrine, sur vos genoux ou sur un oreiller si cela vous facilite la tâche.

Une physiothérapie pratique et efficace

Les patients qui franchissent les portes d’un Hôpital Shriners pour enfants ne sont pas tous les mêmes. C’est pourquoi les plans de rééducation sont personnalisés spécifiquement pour votre enfant lorsqu’il est avec nous pour le traitement du torticolis. Dans le cadre de notre approche multidisciplinaire, le médecin de votre enfant travaille en étroite collaboration avec l’équipe thérapeutique. Votre enfant reçoit de nombreux aspects des soins dispensés par les Hôpiitaux Shriners pour enfants sous un même toit.

Services que nous proposons

Voir tous les services connexes

Gestion des soins

L’équipe de gestion des soins aux Hôpitaux Shriners pour enfants est composée d’infirmiers autorisés et de travailleurs sociaux qui agissent comme des ressources pour les familles tout au long de leur plan de soins.

Services de neurologie

Les médecins des Hôpitaux Shriners pour enfants peuvent fournir un diagnostic préventif, une intervention et un traitement pour les troubles neurologiques, ainsi que des soins continus pour la composante neurologique de l’état de l’enfant.

Services d’orthèses et de prothèses pédiatriques

Les Services d’orthèses et de prothèses pédiatriques des Hôpitaux Shriners pour enfants conçoivent, ajustent et fabriquent des orthèses et des prothèses pour les enfants, des nourrissons aux jeunes adultes.

Radiologie et imagerie

Les services de radiologie et d’imagerie des Hôpitaux Shriners pour enfants sont un moyen non invasif pour les médecins de voir ce qui se passe dans le corps d’un enfant. Nos professionnels de la radiologie et de l’imagerie s’efforcent de le faire de la manière la plus sûre possible.