Icône don Donner

Le « Gouverneur Gav » partage son parcours avec les Hôpitaux Shriners pour enfants à travers le Midwest

Gavin, quatorze ans, est habitué à avoir un public. Depuis l'âge de 6 mois, ses principales étapes ont été enregistrées, écrites, célébrées et souvent observées par une équipe de soins spécialisés des Hôpitaux Shriners pour enfants.

Il fut un temps où la famille de Gavin n'était pas sûre qu'il atteindrait son anniversaire de 7 mois, encore moins qu'il arriverait à ramper ou marcher.

En 2009, Gavin est tombé gravement malade d'une méningite à méningocoque. Dans les cas graves, l'infection bactérienne provoque une éruption cutanée et des lésions qui peuvent conduire à des amputations. Vivant dans la campagne du Dakota du Sud, Gavin a d'abord été transféré dans un hôpital du Kansas, où sa mère, Echo, a commencé à comprendre la gravité de l'infection.

« Il était dans le coma et les médecins disaient qu'il avait environ 5 % de chances de survie », se souvient Echo. « Ils voulaient aussi commencer les amputations. »

Mais Echo a demandé s'il existait des hôpitaux spécialisés dans le traitement de maladies comme celle de Gavin. Il y avait : l'Hôpital Shriners pour enfants de l’Ohio.

Gavin a passé les 54 jours suivants à l'Hôpital Shriners pour enfants. Il a subi 12 chirurgies, y compris une trachéotomie, des greffes de la peau et des lambeaux musculaires pour préserver autant de tissus sains que possible. Il a également été soumis à des précautions de contrôle des infections, ce qui signifiait que tout le monde, y compris sa mère, devait porter une blouse médicale, des gants et des masques.

« C'était tellement difficile de ne pas avoir de contact peau à peau avec mon bébé », a expliqué Echo. « Je voulais le réconforter, mais il y avait toujours une barrière protectrice. »

Pourtant, Echo a déclaré que le personnel de l'hôpital avait trouvé des moyens créatifs pour qu'elle puisse rester proche de Gavin tout en maintenant les protocoles de prévention des infections.

« Au lieu d'un berceau, il était dans un lit ordinaire pour que je puisse m'allonger avec lui et lui lire des histoires », se souvient-elle.

La première fois qu’il s’est assis tout seul, tout le monde dans la pièce s’est mis à pleurer. Moi-même et les infirmières, les spécialistes du milieu de l'enfant et les thérapeutes avons tous vu cet incroyable accomplissement et nous étions tous très émus.
Echo, la maman de Gavin

L’équipe clinique a non seulement suivi de près ses progrès en matière de rétablissement, mais également ses étapes de développement. Et il y en avait beaucoup. Au cours de son séjour de près de deux mois à l’hôpital, Gavin s’est d’abord retourné, puis il s’est assis sans aide, il a mangé des aliments semi-solides et il a commencé à babiller.

Après sa sortie, Gavin et sa mère ont voyagé du Dakota du Sud à l'Ohio près de 60 fois afin que l'équipe clinique puisse surveiller ses greffes de peau, sa flexibilité et sa force. Il est également devenu un patient commun à l'Hôpital Shriners pour enfants de Twin Cities afin de garder un œil sur un problème avec ses plaques de croissance au genou et à la cheville droits. Rien n'a évolué, donc à 10 ans, Gavin a décidé que la prochaine étape dans son rétablissement serait l'amputation.

Gavin admet que les gens regardent sa jambe prothétique et les cicatrices sur la majeure partie de son corps, mais il est habitué à être sous les projecteurs.

« J'ai joué le rôle principal dans la pièce de théâtre de mon école pendant trois années consécutives », a-t-il déclaré. « Je me suis tenu devant beaucoup de monde avec le gouverneur du Dakota du Sud pour allumer le sapin de Noël de la capitale. J'ai parlé de mon histoire devant des centaines de Shriners du Dakota du Sud, du Dakota du Nord et de l'Ohio ainsi que de la façon dont les Hôpitaux Shriners pour enfants m'ont sauvé la vie.

Il aime aussi faire du sport, notamment du basket-ball et du golf.

En fait, Gavin est si à l'aise de rencontrer de nouvelles personnes et tenter de nouvelles expériences qu'il a gagné le surnom de « Gouverneur Gav ».

Mais son titre préféré est celui qu’il a décroché alors qu’il n’avait que 6 mois.

« Je suis un enfant des Shriners », a t-il déclaré. « Dès le premier jour, les Shriners sont comme une famille pour moi. Il y a un lien permanent avec l’hôpital et tous les Shriners et leurs dames qui donnent aux enfants comme moi l’espoir d’un avenir optimiste. »

Gavin fait partie des patients-ambassadeurs sélectionnés dans le pays pour représenter le système de soins de santé à l'Omnium des Hôpitaux Shriners pour enfants, où il sera le porte-étendard pendant toute la fin de semaine, transportant les pointages des golfeurs professionnels qui participent au tournoi. Il s'agit d'une occasion rare vécue en coulisses lors d'un événement de la PGA, ainsi qu'une formidable occasion pour témoigner de la façon dont les Hôpitaux Shriners pour enfants l'ont aidé à transformer sa vie. Nous avons hâte de le voir sur le terrain aux côtés d'autres patients représentant la mission des Hôpitaux Shriners.

L'histoire des soins du « Gouverneur Gav » aux Hôpitaux Shriners pour enfants

Depuis l'âge de 6 mois, ses principales étapes ont été enregistrées, écrites, célébrées et souvent observées par une équipe de soins spécialisés des Hôpitaux Shriners pour enfants.

Gavin balance un club de golf. Il sera porte-étendard à l'Omnium des Hôpitaux Shriners pour enfants 2023 et aura également l'occasion de participer à la journée Pro-Am.

Bébé Gavin est à l'hôpital avec une éruption cutanée et des lésions graves.

Gavin porte un fez et un gilet avec des épingles de Shriners International. La fraternité est importante pour le « Gouverneur Gav », déclare-t-il. Il collectionne les épingles de tous les chapitres qu'il visite.

Gavin traîne dans l'abri avec les officiers impériaux du Shriners International

Gavin fait le premier lancer lors d'un match des Dayton Dragons pendant la fin de semaine de célébration pour l'hôpital. Deux officiers impériaux l'accompagnent sur le terrain.

Next Steps

Partagez votre histoire

Nos patients et leurs familles sont au cœur de tout ce que nous faisons dans les Hôpitaux Shriners pour enfants. Nous vous invitons à nous faire part de la manière dont l’équipe des Hôpitaux Shriners a aidé votre enfant.

Faites un don aux Hôpitaux Shriners pour enfants

Grâce à la générosité de donateurs comme vous, nous avons aidé plus d’un million d’enfants à mener une vie plus épanouissante, indépendamment de la capacité de paiement de leur famille.

Communiquez avec nous

Vous avez une question ou une demande? Vous devez prendre rendez-vous? Nous sommes là pour vous.