Icône don Donner

Recherche en Californie du Nord

Research

Anyone who has known a child born with a congenital disorder, paralyzed in an accident or challenged by a complex medical condition knows that hope and healing are inseparable. The dream that scientific breakthroughs will give doctors the tools and medicines needed to cure disease is a real one. At Shriners Hospitals for Children – Northern California, David Pleasure, M.D., Director of Research, leads doctors and scientists as they work collaboratively to find new ways to heal children with complex medical needs. Research studies are headquartered in the Institute of Pediatric Regenerative Medicine (IPRM), a joint project of Shriners Hospitals for Children and the University of California, Davis School of Medicine. Located inside the Northern California Shriners Hospital, the IPRM is home to an international team of scientists devoted to bringing discoveries from the research laboratory to the bedside.
Voir la transcription

Dr David Pleasure :

L’Hôpital Shriners pour enfants de la Californie du Nord a un certain nombre de programmes cliniques différents : un spécialisé dans les brûlures, un dans l’orthopédie, un dans la moelle épinière et un dans la chirurgie générale. L’aspect recherche s’efforce également de couvrir ces domaines. Notre recherche vise à améliorer la prise en charge des enfants dans ces domaines.

Dre Diana L. Farmer :

La chose la plus excitante d’être un chirurgien scientifique est que nous pouvons amener le chevet au banc et le banc au chevet du lit, en tout temps. Nous voyons les problèmes qui doivent être résolus en temps réel, et nous les ramenons à nos laboratoires de recherche pour y travailler immédiatement. C’est l’un des grands avantages d’être un scientifique translationnel, comme nous l’appelons.

Dr Loren T. Davidson :

Les domaines de recherche passionnants sur les lésions de la moelle épinière comprennent les cellules souches, la régénération du tissu neural et également la stimulation électrique de la moelle épinière dans les zones situées en dessous du niveau de la lésion. Historiquement, nous pensions que la stimulation électrique en dessous du niveau de la lésion, tard après la blessure, n’aurait pas vraiment d’impact et qu’il ne serait pas possible d’avoir beaucoup de changement dans la fonction neurologique un an ou plus après la blessure. Nous constatons que nous devons repenser cela, parce que nous sommes en mesure de voir des patients atteints de lésions de la moelle épinière retrouver leur fonction des années après alors que nous pensions qu’il s’agissait d’une maladie chronique désormais permanente.

Dr David Greenhalgh :

Une grande partie de la recherche que l’ensemble du programme de brûlures des Shriners a vraiment fait progresser la façon dont nous survivons après des brûlures et la façon dont les gens non seulement survivent, mais progressent vers une vie aussi normale que possible, ce qui est incroyable.

Lewis Wentworth :

Grâce aux recherches effectuées par les Hôpitaux Shriners, nous pouvons offrir un meilleur service à nos patients qui sont nos enfants. Ce sont nos enfants.

Dr David Pleasure :

Je pense que nous avons une fonction catalytique. Nous voulons avoir un impact mondial, pas seulement un impact au sein du système Shriners.