Icône don Donner

Gerald Cotton, OTC, explique les types de plâtres, à quoi s'attendre et comment prendre soin du plâtre de votre enfant.

Soin des plâtres pour les enfants

09:22
Voir la transcription

Prakash Chandran : Lorsqu'un enfant subit une blessure ou une fracture, ou qu'il a besoin d'un plâtre pour corriger une difformité, cela peut représenter beaucoup pour les familles. Les conseils en matière de soins pour les familles sont le sujet du balado d'aujourd'hui. Cela fait partie de notre série de balados sur les soins pédiatriques spécialisés fournis par l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago. Je suis votre hôte, Prakash Chandran. Aujourd'hui, je vous invite à écouter notre invité, Gerald Cotton, technologue en orthopédie et technicien de moulage à l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago. Merci beaucoup d’être avec nous aujourd’hui. J'apprécie vraiment que vous nous accordiez du temps. J'avais juste une question de haut niveau avant d'entrer dans le vif du sujet. En règle générale, qu'est-ce qui fait en sorte que les enfants qui viennent à l'hôpital doivent porter un plâtre?

Gérald Cotton : D'accord. En règle générale, les enfants viennent à l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago pour des troubles musculo-squelettiques ainsi que pour la gestion des fractures, c'est-à-dire des fractures des os.

Prakash Chandran : OK, je comprends. Donc, lorsqu'un enfant vient pour l'une de ces raisons, à quoi peut-il s'attendre lorsqu'il se fait poser un plâtre?

Gérald Cotton : Il peut s'attendre à un traitement de notre technologue en orthopédie ici, qui a plus de 62 ans d'expérience. Nous sommes des technologues certifiés à l'échelle nationale et nous sommes hautement qualifiés.

Prakash Chandran : Pour les profanes qui ne comprennent pas nécessairement comment un plâtre est fabriqué ou assemblé... Pouvez-vous nous l'expliquer?

Gérald Cotton : Oui. Généralement, nous utilisons trois types de plâtres. Nous utilisons des plâtres en fibre de verre, qui sont radiotransparents, ce qui signifie que vous pouvez voir à travers. Nous utilisons également le plâtre blanc. Et il y a un troisième plâtre que nous utilisons. C'est celui qu'on appelle le plâtre souple. Il est un peu caoutchouteux, et nous l'utilisons pour beaucoup de nos troubles musculo-squelettiques, comme ce que nous appelons les pieds bots. Ces plâtres peuvent être retirés par le parent si la correction que nous avons apportée change, par exemple si le plâtre glisse. Ainsi, les parents peuvent retirer ce plâtre à la maison au lieu d'aller aux urgences. Ce sont donc les trois types de matériaux que nous utilisons lorsque nous moulons pour des troubles musculo-squelettiques ou des fractures.

Prakash Chandran : Très bien. Compris. Comment déterminez-vous lequel des trois plâtres utiliser?

Gerald Cotton : C'est la décision de nos chirurgiens orthopédistes ici à l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago. Ils déterminent quel serait le meilleur matériau à utiliser pour la blessure ou le trouble de cet enfant.

Prakash Chandran : Maintenant, est-il juste de dire, et c'est en grande partie à cause de ma propre expérience personnelle, que la plupart du temps, c'est le plâtre blanc qui est utilisé?

Gerald Cotton : En fait, ce n'est pas le cas. La plupart du temps, nous utiliserons le plâtre en fibre de verre, car il est ce que nous appelons radiotransparent, de sorte que lorsque l'enfant passe une radiographie, nous pouvons voir à travers. Deuxièmement, il ne lui faut pas autant de temps qu'un plâtre blanc pour sécher. Un plâtre blanc peut prendre jusqu'à trois jours, alors que le plâtre en fibre de verre est sec en environ 30 minutes. Il est plus aussi résistant qu'un plâtre blanc, il y a donc moins de chances que les familles doivent revenir en raison de dommages.

Prakash Chandran : Wow. Les choses ont changé depuis que j'étais petit. Nous avions toujours l'habitude de voir ces plâtres blancs et tout le monde les signait. Je suppose que les gens doivent utiliser des Sharpies sur ces plâtres en fibre de verre de nos jours?

Gerald Cotton : Oui. Et autre chose, le plâtre blanc est beaucoup plus lourd que celui en fibre de verre.

Prakash Chandran : D'accord. Quel que soit le type de plâtre appliqué, à quoi les parents peuvent-ils s'attendre lorsque l'enfant le porte à la maison?

Gerald Cotton : Quand l'enfant le porte à la maison, encore une fois, si le membre gonfle, nous lui demandons de le garder surélevé. Quand il va se doucher, nous recommandons généralement aux familles de le mettre dans un sac en plastique avec une serviette autour de l'ouverture en haut et d'y placer deux élastiques. Cela empêche l'eau d'y pénétrer. Si l'eau dépasse le premier élastique, elle se coince dans la serviette, alors nous leur demandons de retirer ces élastiques juste après la douche, car ils coupent la circulation du sang.

Prakash Chandran : Pouvez-vous évoquer certaines des questions que les parents vous posent au sujet des plâtres?

Gerald Cotton : Beaucoup de parents, quand ils arrivent, ne connaissent vraiment pas le type de matériau que nous utilisons ou les différents moulages que nous fabriquons. Encore une fois, le médecin détermine quel type de plâtre ou quel type de matériau sera utilisé, et nous déterminons souvent la meilleure façon d'appliquer ces plâtres. Nous avons donc plusieurs moulages. Cela dépend simplement du type de plâtre qui sera appliqué à cet enfant.

Prakash Chandran : Alors disons que l'enfant porte le plâtre depuis un certain temps, et qu'il est au point où il est prêt à l'enlever. Avez-vous des recommandations sur la façon dont les parents peuvent préparer un enfant à retirer le plâtre?

Gerald Cotton : Nous utilisons une scie lorsque nous enlevons un plâtre. Ce que nous recommandons parfois, c'est que les parents allument un aspirateur, car la scie à plâtre fait un bruit similaire. De cette façon, les jeunes enfants seront habitués à entendre ce bruit et seront moins excités. Nous utilisons des écouteurs pour les enfants afin d'étouffer une partie du bruit. S'il s'agit d'un plâtre pour pieds bots, il s'agit d'un plâtre souple, donc les parents peuvent l'enlever la veille et laver l'enfant avant de venir. Mais les plâtres blancs et les plâtres en fibre de verre doivent être enlevés avec cette scie à plâtre ici à l'hôpital.

Prakash Chandran : Maintenant, une question que je me suis toujours posée est : quand vous posez un plâtre, cette peau est évidemment couverte pendant une période prolongée. Existe-t-il des recommandations concernant la protection ou l'hydratation de la peau avant et après le retrait du plâtre?

Gerald Cotton : Nous vous recommandons d'hydrater la peau après le retrait du plâtre. Ce n'est vraiment pas une bonne idée d'hydrater la peau avant, car parfois elle peut se coller au plâtre. Je pense que l'une des principales préoccupations des enfants est que lorsque nous appliquons des plâtres, qu'il s'agisse de plâtre en fibre de verre, de plâtre blanc ou de plâtre souple, le matériau dégage ce que nous appelons de l'exothermie, de la chaleur. Ils doivent donc être prêts à ressentir cette chaleur. C'est une grande préoccupation pour les enfants. On applique un rembourrage en coton et de la gaze sur la jambe avant d'apposer le matériau.

Prakash Chandran : D'accord. Avant de conclure, pour les parents qui écoutent et qui veulent que leur enfant soit à l'aise avec cette chose qui est en quelque sorte restrictive et nouvelle... Avez-vous des conseils sur la façon dont les parents peuvent aider leurs enfants à se sentir à l'aise lorsqu'ils doivent porter le plâtre?

Gerald Cotton : Eh bien, je pense que les parents doivent s'asseoir et leur parler de la procédure qui va avoir lieu. Quand ils arrivent, nous leur parlons et nous leur expliquons ce qu'il se passera, aussi bien au parent qu'à l'enfant.

Prakash Chandran : Dans le but de garder l'enfant à l'aise, je sais que beaucoup de parents pourraient faire des recherches et essayer d'obtenir un plâtre étanche. Je sais que c'est quelque chose que j'ai déjà vue sur Internet. Qu'en pensez-vous?

Gerald Cotton : Il y a des circonstances où vous pouvez utiliser un plâtre étanche. S'il s'agit d'un plâtre de bras court où les bras vont être droits, et qu'il est vraiment possible de drainer ce plâtre, d'accord. S'il s'agit d'un plâtre à bras long ou s'il y a un élastique dans le plâtre, je ne le recommande vraiment pas, car la peau est un pansement biologique. Et si la peau est saturée d'eau, cela peut la décomposer. Beaucoup de parents vont chercher sur Internet et se dire : "Hé, c'est ce que je veux." Mais si c'était mon enfant, je garderais juste le plâtre propre et sec. De cette façon, nous savons qu'il n'y aura pas de problème.

Prakash Chandran : Gerald, y a-t-il autre chose que vous aimeriez partager avec notre public aujourd'hui avant de terminer?

Gerald Cotton : Lorsqu'ils viennent ici à l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago, les gens peuvent s'attendre à obtenir certains des meilleurs traitements au monde. Nous avons de très bons médecins. Encore une fois, les technologues ici sont tous certifiés par le conseil d'administration et ils sont formés à l'école. Ce n'est pas le cas partout. Notre savoir est donc immense.

Prakash Chandran : Merci beaucoup d’avoir été avec nous aujourd’hui. Je l'apprécie vraiment.

Gerald Cotton : Oh, vous êtes le bienvenu, monsieur.

Prakash Chandran : C'était Gerald Cotton, technologue en orthopédie et technicien de moulage à l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago. Si vous souhaitez prendre rendez-vous ou pour avoir plus d'informations sur les soins exceptionnels de l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago, vous pouvez visiter le shrinerschicago.org ou appeler le (773) 622-5400. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Cela fait partie des faits saillants sur les soins spécialisés pédiatriques avec l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago. Je suis votre hôte, Prakash Chandran. Merci beaucoup et à la prochaine.

À propos de l’orateur

Gerald Cotton, OTC

Gerald Cotton, OTC, est technologue en orthopédie et technicien de moulage à l'Hôpital Shriners pour enfants de Chicago. Il a appliqué des milliers de plâtres aux enfants de notre hôpital pédiatrique.

Partagez votre histoire

Nos patients et leurs familles sont au cœur de tout ce que nous faisons dans les Hôpitaux Shriners pour enfants. Nous vous invitons à nous faire part de la manière dont l’équipe des Hôpitaux Shriners a aidé votre enfant.

Faites un don aux Hôpitaux Shriners pour enfants

Grâce à la générosité de donateurs comme vous, nous avons aidé plus d’un million d’enfants à mener une vie plus épanouissante, indépendamment de la capacité de paiement de leur famille.

Nous joindre

Vous avez une question ou une demande? Vous devez prendre rendez-vous? Nous sommes là pour vous.